Crime de la France au Cameroun

il est bon en ces temps incertains de rafraîchir quelques mémoires bien défaillantes à l’heure des bilans de la 4ème et de la 5 ème république I
"Les massacres dirigés par l’Etat français et leurs tirailleurs camerounais depuis la IVème République (sous Mitterrand, Defferre, Messmer and co) vont s’intensifier dans tout le Cameroun et passer aux massacres à grande échelle particulièrement en pays Bassa et Bamiléké où de nombreux résistants ont trouvé refuge."
"Le 13 septembre 1958, le roman noir des crimes de la France au Cameroun, allait se poursuivre avec la décapitation de l’ensemble du leadership politique de l’UPC (Union des Populations des Cameroun) en commençant par la figure historique du mouvement d’indépendance Ruben Um Nyobé puis les assassinats politique par l’Etat français se poursuivront avec Roland Félix Moumié, Ossendé Afana, Ernest Ouandié."
Voir le lien.

 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?