Scepticisme

BORDEAUX CAMPAGNE MUNICIPALES Mars 2014.

Je reçois ce 1er février un mail intitulé : « Pourquoi j’ai choisi de soutenir et de rejoindre Alain Juppé ? Mieux vaut construire des ponts que creuser des fossés… » d’un monsieur Alain Silvestre à qui je n’ai rien demandé.

Dans son mail je relève ceci : .
« …J’ai donc choisi de rejoindre Alain Juppé parce que j’ai confiance en lui, social démocrate dans l’âme (pour les septiques, lire : « La politique, telle qu’elle meurt… »

Sans vouloir me défausser, j’entends que ce monsieur Silvestre devenu sylvestre va diffuser dans cette « campagne » des odeurs de pin dans les fossés septiques en cas de jus pets. C’est prudent car on a déjà connu les "juppettes" femmes de son premier gouvernement...

Je reste sceptique sur les effets…

Pour la fièvre social-démocrate je crois pouvoir affirmer qu’il s’agit d’une épidémie passagère attrapée en conférence où l’on se presse. Le medef fournit les médicaments.

Pour l’âme tombée dans la fosse septique, "la politique telle qu’elle meurt...", c’est plus ennuyeux car il s’agit d’une lame de fond et il faudrait être une fine lame pour en tirer l’échevau et en particulier les vieux de retour.

Dans cette occurrence, que ce cher docteur Silvestre se rassure, l’âme en question s’est égarée dans les HLM de la ville de Paris et a fini par se perdre sinon en cabane du moins au Canada. Par bonheur, un peu comme les "choses" qu’ils n’avaient pas sur le marché de Brive La Gaillarde chez Brassens.

Jean-Pierre ROCHE. 01 02 14

 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?