VIE PRIVÉE... de quoi ?

Vie privée, de quoi ?

Se soucier du respect de la vie privée du monarque sans se soucier de celle de tous les citoyens, c’est pratiquer la monarchie et mépriser la démocratie.

Le président de notre fausse République ridiculise, par son mode d’élection et ses pouvoirs, le concept de démocratie et nous plonge au cœur de l’ancien régime et des républiques bananières. La preuve flagrante de son inutilité et de la nocivité de sa fonction saute aux yeux de qui regarde partout ailleurs en Europe démocratique où nulle part un individu est, par son mode d’élection, placé au dessus du Parlement.

Sa suffisance en scooter demande aujourd’hui le respect de SA vie privée.
Mais qu’en est il de la vie privée de tous les citoyens réduits au rang de sujets ?

Et pourquoi la France et son président n’ont t’ils pas dénoncé la scélérate loi de programmation militaire et son article 20 attentatoire aux libertés adoptée fin 2013 par l’Assemblée Nationale et le Sénat ?
Cette loi permet des investigations généralisées sur toutes nos données par des services de l’État sans formalités judiciaires et légalise LA FIN DE LA VIE PRIVÉE.
La CNIL à dénoncé en particulier l’article 20 de cette loi.
Les ESPRITS LIBRES se joignent à l’action de « La Quadrature du Net, internet et libertés », qui appelle solennellement les élus des deux chambres du Parlement à entendre l’appel des citoyens et à déposer au plus vite une demande de contrôle de constitutionnalité.
Philippe Aigrain, cofondateur de La Quadrature du Net déclare :« Dans le contexte des révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage massif et généralisé des citoyens, il est choquant de voir le Parlement adopter un texte qui entérine l’état d’exception et permet de violer la vie privée des citoyens. Les élus doivent entendre l’appel de la société civile et saisir le Conseil constitutionnel avant l’application de ces mesures attentatoires aux libertés fondamentales. »

Et pourquoi la France et son président ne soutiennent ils pas Edward Snowden en lui accordant l’asile politique ?
Pourquoi au contraire la France a refusé, début juillet, le survol de son territoire à l’avion du Président bolivien Morales, qui venait de Moscou, au faux motif que Snowden se trouvait à son bord ? L’Europe s’est, dans cette affaire, salie, méprisant les règles internationales en empêchant un chef d’Etat étranger de survoler son territoire. L’Autriche en obligeant l’avion à faire une escale, l’Italie, la France en interdisant le survol de leur territoire, le Portugal en refusant une escale technique. Ce quand l’informaticien lanceur d’alerte devrait être félicité pour avoir démasqué l’espionnage massif du programme prism mis en place par les Etats-Unis contre l’Europe. Qu’en est il de notre indépendance nationale et de notre indépendance européenne quand nous nous comportons comme des vassaux masochistes du maître étasunien ?

Et pourquoi la France et son président ne protègent ils pas le droit à la vie privée face au monde totalitaire mis en place sur internet et qui livre notre vie privée en pâture aux rapaces des entreprises marchandes et aux pouvoirs ?
Marie Darrieussecq lance une alerte dans son excellente tribune "C’est où internet" dans Libération le 28 décembre "Mes penchants, mes moeurs, ma classe sociale, ma situation familiale et mes opinions sont stockés "quelque part", hors de mon contrôle."
En quelques clics l’État peut accéder à toutes ces informations, portable, boite mail, réseaux sociaux, recherche sur internet...
Elle rappelle la pétition en décembre de 500 écrivains dont plusieurs prix Nobel demandant aux gouvernements de légiférer et nous alerte : "Nous avons peut être une confiance excessive en nos démocraties puisque, si elles basculent, tout est en place pour une surveillance de masse"

Les ESPRITS LIBRES demandent la suppression de l’élection du président de la République au suffrage universel, un régime parlementaire primo ministériel, un président simple arbitre, comme dans tous les pays européens, etle respect de la vie privée de tous les citoyens. Le 13 01 14.

 

Débattre avec les Esprits Libres
Il y a 1 message(s) qui traite de cet article.

Message de canteleux michel écrit le mercredi 1er juillet 1er juillet 2015 à 05h02min

je proposerais,si vous me le permettez,de dépasser le mot république X,Y,Z,Mr Montebourg,comme d’autres ont utilisé cette 6éme alors que nous devenons une véritable république bananière,& osons transcender de suite & d’enclencher sur" Démocratie Acte 1",cela peut paraitre prétentieux,mais il va y en avoir, qui vont l’avoir mauvaise,d’autant que tous à ce niveau, se gaussent de ce mot alors qu’ils n’en veulent surtout pas.Avec un petit clin d’oeil, vers cette Grêce, que tous ces vautours, veulent la peau.
A certains moments de la vie,il faut provoquer,pour qu’enfin, on sache tous, de quoi on parle,cela se saura,puisqu’il n’y a à ce jour aucun pays qui soit démocratique,n’ayons pas peur,bousculons les vieilles habitudes.
Dites moi, qu’en pensez vous,ce n’est que le 1er acte !!

 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?