Comme la corde soutien le pendu... fev 16 lettre

Chers Esprits Libres, chères amies, chers amis,

JPEG

Comme la corde soutien le pendu...

Primaires ou pas primaires, nonobstant le remaniement de façade nous avons une exigence essentielle et existentielle :
LE SCRUTIN ÉLECTORAL PARITAIRE PROPORTIONNEL À CORRECTIF MAJORITAIRE

Quels enjeux pour la présidentielle et les législatives de 2017 ?

C’est loin 2017, très loin. Les Hollande, Mélenchon, Le Pen et autres Juppé vont l’apprendre à leurs dépens.

Les Esprits Libres sont hostiles à l’élection présidentielle et ils ont initié une pétition pour son abrogation, comme ils sont hostiles à la 5ème République qu’ils ne reconnaissent pas comme une démocratie représentative. Mais Les Esprits Libres veulent tirer le meilleur profit politique de cette élection et préparer au mieux les législatives de 2017 sur les enjeux de société vitaux.

À droite il serait temps de se débarrasser de toute la clique de chevaux de retour candidats à la primaire. Une solution consisterait à voir François Baroin expliquer qu’il se présentera à la primaire si N. Sarkozy ne se présente pas.Temps pour lui d’expliquer que si N. Sarkozy se présente il étudiera son programme avant de déterminer sa position. Il sera bientôt temps que N. Sarkozy comprenne qu’il n’est plus le mieux placé et qu’il pousse F. Baroin afin de contrer les autres prétendants rassis.

Au PS et au gouvernement, tous deux d’appellation de gauche, en réalité du centre droit, il est grand temps d’en finir avec l’état d’urgence pour passer aux choses urgentes. Temps de changer de premier ministre pour ne pas dire de premier sinistre. Temps d’annoncer une réforme électorale introduisant un SCRUTIN ÉLECTORAL PROPORTIONNEL PARITAIRE À CORRECTIF MAJORITAIRE avec inscription automatique sur les listes du lieu d’habitation, vote obligatoire et reconnaissance du vote blanc dans les résultats. Assemblée Nationale paritaire femmes-hommes. Proportionnelle intégrale pour 45%, prime au gagnant avec majorité garantie de 55%. Il est grand temps de se donner les moyens concrets de mettre en place un revenu citoyen inconditionnel en remplacement de la politique sociale d’assistanat. Temps d’abandonner la recherche d’une croissante ou d’un plein emploi productivistes aussi criminels du point de vue de l’écosystème qu’illusoires du point de vue économique, temps de comprendre que les machines remplacent heureusement les hommes dans les durs labeurs, temps de sauver la vie et l’écologie dans notre monde. Temps pour cela de fusionner impôt sur le revenu personnalisé et CSG. Temps de miser sur la culture, la formation, la créativité, le bien vivre écologique commun, temps de la primauté de l’être sur l’avoir. Temps enfin de sauver l’Europe par une proposition fédérale, à partir de l’axe Allemagne France, au cercle restreint des six fondateurs élargi à l’Espagne, au Portugal et à l’Italie.

Cela c’est pour ce que nos adversaires ont à faire s’ils veulent sauver leur peau.
Nous ESPRITS LIBRES devons leur dire qu’ils conduisent le pays dans le mur et le livre aux populistes extrémistes s’il ne nous écoutent pas.

Primaires ou pas c’est accessoire. La question est autre : À quelles conditions les citoyens ESPRITS LIBRES soutiendront le candidat de la gauche issu de primaires ou celui du centre droit qu’est le PS, Hollande ou un autre, au premier tour ? À quelle condition soutiendront-ils Bayrou ou un autre centriste, voire même le candidat issu des primaires à droite ? À quelle condition soutiendront ils au second tour l’un ou l’autre face à l’extrême droite le cas échéant ?

La réponse est évidente et notre exigence limitée à CE QUI PERMETTRA AUX FORCES DÉMOCRATES, RÉPUBLICAINES, LIBERTAIRES, CENTRISTES ET ÉCOLOGISTES D’EXISTER DE FAÇON INDÉPENDANTE dans la perspective des législatives : l’introduction d’un SCRUTIN ÉLECTORAL PROPORTIONNEL PARITAIRE À CORRECTIF MAJORITAIRE.

Donnez cela au pays et nous vous soutiendrons, refusez le et nous vous combattrons par des primaires, par le vote blanc, par l’abstention, par la révolte, par la révolution, par notre mépris, par nos printemps chauds, par tous les moyens que nous trouverons car nous voulons EXISTER en étant indépendants de vous et de votre système clanique, morbide, anti-démocratique.

Vous ne nous représentez plus ! C’est fini, le monde et les temps changent. Vous incarnez hideusement les poubelles de l’Histoire au point où, rendez-vous compte et convenez en à l’évidence, le peu d’électeurs qui se déplacent encore en sont à préférer l’abjecte extrême droite à vos salades nauséabondes !

Les ESPRITS LIBRES sont gentils avec vous. Nous vous le disons une dernière fois, choisissez une fin digne et saisissez la perche que nous vous tendons aimablement pour quitter la scène honorablement.

Nous sommes prêts à vous soutenir... comme la corde soutien le pendu.

« Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres. » LA BOÉTIE

Librement. Jean-Pierre ROCHE, président des Esprits Libres.

http://salonespritlibre.com/
0556440931 0556440634


Rendez-vous :
Un Salon des Esprits Libres,
salon culturel et politique,
se tiendra le samedi 30 avril à Bordeaux.

Une réunion des Esprits Libres se tiendra la veille au soir.


Merci de bien vouloir transférer cette lettre à vos amis et de nous rejoindre pour partager le lien sur facebook (Page "Esprits Libres" et page "Jean-Pierre Roche" ou sur son blog sur Médiapart .)
Le PROGRAMME des ESPRITS LIBRES et la PÉTITION figurent dans cette lettre et peuvent être imprimés ou relayés.


Contact : LES ESPRITS LIBRES 0556440634 0556440931
Site : salonespritlibre.com
Nous écrire : salonespritlibre@gmail.com
Abonnez-vous à la lettre d’information en page d’accueil du site.
Adhérez au Mouvement des Esprits Libres : 15€/An à l’ordre de « LES ESPRITS LIBRES », 23 rue St Laurent 33000 BORDEAUX.

  • 1 document(s) disponible(s) - N'hésitez-pas à les diffuser autour de vous !

 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?