La France se porterait mieux sans l’élection présidentielle.

La France se porterait mieux sans l’élection présidentielle.

Chers amis, la suppression de l’élection du Président de la République au suffrage universel est une campagne essentielle des Esprits Libres. La voici aujourd’hui heureusement et parfaitement relayée par le Peterson Institut et par …François Hollande lui même qui, en marchant sur les mains, reconnait le doublon inutile au sommet de l’État. Voici les deux articles.

Le très sérieux Peterson Institute de Washington suggère que la France abandonne son système présidentiel.
Lire l’article

Voyage en absurdie, François Hollande veut faire le contraire et supprimer Matignon et le premier ministre !
Lire l’article

Quelques précisions s’imposent :
Ce n’est pas parce que nous proposons la suppression de l’élection présidentielle que nous nous désintéressons de celle qui vient ou que nous appelons au boycott ou à l’abstention. Tout au contraire les Esprits Libres appellent à la candidature de Nicolas Hulot ou à celle d’un candidat proposant le Revenu Citoyen et la 6ème République Écologique.
Nous appelons en particulier toutes les forces de gauche, écologistes et centristes à ne passer dorénavant aucune alliance électorale avec le PS et LR si ces mouvements ne s’engagent pas solennellement à RÉFORMER LE MODE DE SCRUTIN LÉGISLATIF afin d’obtenir des élections législatives à SCRUTIN PARITAIRE, moitié femmes, moitié hommes à l’Assemblée, PROPORTIONNEL À CORRECTIF MAJORITAIRE, prime au gagnant. 70% de proportionnelle intégrale, 30% de prime au gagnant.
C’est ce que nous appelons LE PACTE DÉMOCRATE qui nous permettra d’exister et qui en effet autonomisera les forces citoyennes écologistes et centristes du PS et de LR, premier pas vers une nouvelle majorité, une démocratie vivante et une République nouvelle.
Notre proposition ne vise pas non plus à supprimer le poste de Président de la République. Dans notre proposition celui-ci devient un simple arbitre sans pouvoir exécutif comme dans la plupart des démocraties européennes, Allemagne, Italie, Autriche etc. Dans notre configuration ce pourrait être le président de notre Conseil Constitutionnel élu par les 3/5ème de l’Assemblée. Il conserverait les prérogatives actuelles du CC, auxquelles s’ajouteraient celle d’appeler le gagnant de l’élection législative à former un gouvernement, régime primo-ministèriel, et des fonctions de représentation internationale du pays et d’ « inauguration des chrysanthèmes » afin de soulager le premier ministre des tâches non exécutives.
Il est important que ce président ne soit pas élu au suffrage universel car une telle élection coupe le pays en deux camps et l’élu est celui d’un camp contre l’autre. Avec une majorité des deux tiers à l’assemblée le président est une personnalité acceptée par l’opposition et le pays est incarné dans son unité et dans ses diversités. C’est un élément d’entente, de stabilité et de conciliation.
À la lecture des deux articles qui précèdent vous pouvez constater combien l’actualité apporte de l’eau au moulin des Esprits Libres. Il convient ensuite de lire notre propre argumentaire qui suit le texte de notre pétition et il ne vous restera plus qu’à signer notre pétition si ce n’est déjà fait…
Argumentaire non intégré à la pétition :
La République issue de la Révolution Française a rompu avec la monarchie puis conçu l’Assemblée Nationale comme instance supérieure souveraine de la représentation du peuple.
L’élection du Président de la République au suffrage universel, adoptée par référendum en 1962, a, comme le soulignait le grand constitutionnaliste Maurice Duverger, transformé la République en monarchie constitutionnelle. Le mandat de cinq ans et l’inversion du calendrier républicain en 2002 ont aggravé le processus et la France est devenue une monarchie présidentialiste.
Avec cette élection présidentielle non républicaine, la France est une exception en Europe. Notre pays est, à ce titre, beaucoup plus monarchiste que les royautés européennes.
Le Parlement est minorée par la présidence. La représentation et la légitimité présidentielles sont bien supérieures à la représentation et à la légitimité législatives. L’élection législative a perdu son sens et sa prépondérance et ne peut logiquement qu’avaliser la présidentielle renforçant encore la monarchie présidentialiste.
L’Assemblée Nationale n’incarne plus la représentation nationale souveraine et les minorités n’y sont pas représentées. Le bipartisme manichéen règne et fracture le pays sur des questions de personne au détriment du débat politique démocratique. Le pouvoir personnel bonapartiste en sort gagnant.
Avec l’élection du Président de la République au suffrage universel, la République est remise en cause et la démocratie entravée. Système coûteux qui crée un doublon Elysée-Matignon. Dangereux en ce qu’il entraîne, le plus souvent, une rivalité au sommet de l’État, voire des cohabitations, entre le Président et son premier
ministre, dans la conduite des affaires publiques.
D’autant que, sans frais, le président du Conseil Constitutionnel pourrait parfaitement présider la République moyennant une réforme du mode d’élection du Conseil exigeant les 3/5 des votes des parlementaires. Le Conseil vérifierait, comme aujourd’hui, la constitutionnalité des lois et le président simple arbitre appellerait le
gagnant de la législative à former un gouvernement.
En coulisse beaucoup se déclarent favorables à un système parlementaire primo ministériel mais arguent du fait que l’on ne peut revenir en arrière, que les gens y seraient trop attachés. Ils y sont attachés comme l’esclave à sa chaine.
Le citoyen est capable de le comprendre si nous sommes capables de l’expliquer.
Pour la démocratie vivante il convient d’affirmer notre opposition à cette élection et d’en faire un thème essentiel en 2017.

Signez et relayez la pétition des Esprits Libres pour la suppression de l’élection présidentielle.
Pour signer la pétition cliquer ici

PDF - 72.6 ko


  • 1 document(s) disponible(s) - N'hésitez-pas à les diffuser autour de vous !

 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?