GILETS JAUNES, encore un effort pour être des ESPRITS LIBRES.

La lettre des Esprits Libres

GILETS JAUNES, encore un effort pour être des ESPRITS LIBRES !

À boire et à manger chez ces jaunes. Tellement contre la récupération qu’extrême droite et extrême gauche, main dans la main, bras tendu et poing serré, font leur beurre. Action Française revit 34, France Insoumise revit 1905. On se croit tout permis, blocages, saccages jusqu’à casser la représentation de la liberté à l’Arc de Triomphe.... Violents et pacifiques, tout et son contraire. On glane un propos raciste et un autre sexiste, une colère fiscale, on réclame des référendums... Bon terreau sans sectarisme en quelque sorte, pour les extrêmes de tous bords … Morts et blessés, victimes de saccages passent par pertes et profits, et demain on réclamera l’amnistie, l’amnésie comme pour les gros paysans casseurs ou gros bonnets rouges naguère. La FNSEA les soutient, c’est tout dire ! Sorte de détestation de la politique, encore un peu on serait apolitique. Ils s’en prennent aux partis et à la démocratie représentative sans voir que la 5ème République n’est ni démocratique, ni représentative. Ici on jette le bébé de la démocratie représentative avec l’eau du bain pour préconiser une démocratie directe référendaire chère aux extrêmes. Là on réclame 300 euros d’augmentation du Smic laissant loin derrière ceux qui n’ont pas d’emploi, les plus pauvres… On s’est tellement abstenu de se battre pour les causes citoyennes et écologiques jusque là que l’on met le paquet pour faire baisser le prix du diesel… Jusque là on s’abstenait aux élections ou l’on votait Le Pen ou autre méchant et qui rime avec on, je pensais à garçon, histoire d’affirmer sa virilité d’un dimanche sans foot. Espèce de Nuit Debout dégénérée où l’on voit s’allier fascisme et social fascisme qui n’attendaient que cela pour flirter et casser du Macron. Tout ce qui bouge n’est pas rouge. On passe du Front Populaire au Front Populiste qui n’est plus rouge que de honte tellement il est brun aux entournures... Et ils ne sont verts que de rage. Colère, mauvais affect, passion triste, c’est dire fin de la raison.

La fine équipe Macron est responsable de cette engeance. Méprisante, responsable d’une politique de creusement des inégalités, prenant aux pauvres pour donner aux riches, incapable d’avancer sur les questions écologiques et institutionnelles, bonapartiste et cinquièmiste, le pouvoir et sa morgue de classe à tiré sur la corde des six à neuf millions de pauvres dans notre pays riche jusqu’à ce qu’elle casse. Et la casse sociale est bien là avec des oppositions dominées par les bêtes immondes, une démocratie non représentative, des corps intermédiaires foulés au pied et un mouvement social dangereux.

Les Esprits Libres ont toujours mis en garde les gouvernants : il ne faut pas de pauvres dans une société. Généralement ceux-ci souffrent, réclament, parfois se révoltent, sont plus souvent malades et sont moins éduqués que la moyenne. Ils posent de nombreux problèmes sociaux. Ils n’ont pas d’argent pour faire marcher l’économie et comme il font des enfants il leur est difficile de leur donner une bonne éducation et de les envoyer dans les grandes écoles. Si vous voyez un pauvre n’en faites pas un assisté, enrichissez le immédiatement au niveau du seuil de pauvreté, offrez lui un bon accès aux soins, à l’éducation, à la culture. Organiser une société sans pauvre est bien plus facile. Si vous ne le faites pas par humanisme, faites le par cynisme mais faites le car c’est autant à votre avantage qu’au sien. L’éradication de la pauvreté est un bien public commun pour le lien social, l’écologie, l’économie, la philosophie, l’humanité. C’est la raison pour laquelle le Revenu Citoyen préconisé par les Esprits Libres s’aligne automatiquement sur le seuil de pauvreté et porte le nom de Citoyen car il n’y a pas de citoyenneté véritable s’il y a pauvreté. En conférant la dignité, il confère la citoyenneté. En ce qu’il éradique la pauvreté, le Revenu Citoyen n’est pas un gadget genre « revenu de base » dont la base serait indéfinie ou laisserait à désirer façon MFRB, voire serait conditionnée façon Hamon ou tests départementaux, et qui exigerait de fait le maintien de la machine à gaz de l’assistanat aussi malsain que la pauvreté.
Imaginons une société dont le social se concentrerait sur la santé et l’éducation au sens large : culture, formation, recherche…

Les ESPRITS LIBRES combattent le régime bonapartiste de ce Macron comme ils combattent la 5ème République monarcho-présidentialiste mais ils savent que l’ennemi principal reste l’extrémisme de droite comme de gauche et leurs effets populistes. Honneur de ne pas enfiler ces gilets qui ne portent aucune perspective et finiront, diviseurs et divisés, en eau de boudin.

Si cela continue il ne nous restera plus, service minimum, qu’à voter écologiste aux européennes pour nous acheter une bonne conscience à bas prix !

Sauf si nous décidions d’être enfin des ESPRITS LIBRES :

POUR le REVENU CITOYEN de 1000€ pour tous, imposant de fait une fiscalité plus égalitaire éradiquant la pauvreté, mettant en place une fiscalité d’utilité publique et écologique, supprimant l’assistanat et l’usine à gaz des aides sociales, permettant le partage du travail et la réduction drastique du temps de travail, résumant la politique sociale à une immense effort sur l’éducation et la santé, prenant pour axe la CRÉATIVITÉ et non le productivisme, permettant enfin une politique écologique.

POUR LE TARIF PROGRESSIF des biens communs, eau, gaz, électricité. L’abonnement est gratuit et son prix est incorporé dans la consommation, les premiers débits sont très peu chers et les débits dépassant la moyenne des consommations sont surtaxés. Le trésor public encaisse la même somme mais les gaspilleurs paient pour les économes. Pour des taxes sur les carburants modulées sur le taux du pétrole.

POUR LA LÉGALISATION CONTRÔLÉE moralisant l’économie et cassant le commerce clandestin face à la répression impuissante, au mercantilisme du marché libre et à l’hypocrite dépénalisation.

POUR UNE ASSEMBLÉE NATIONALE PARITAIRE FEMMES-HOMMES.

POUR UN SCRUTIN PROPORTIONNEL PARITAIRE À CORRECTIF MAJORITAIRE, représentation proportionnelle intégrale à 80%, coalitions claires avant le second tour, prime à la liste gagnante assurant une majorité stable. Contre le système majoritaire actuel non représentatif et contre la proportionnelle intégrale instable voulue par les extrêmes, contre les référendums plébiscites et populistes qui piétinent les niveaux intermédiaires et l’esprit des lois à l’avantage des pouvoirs manipulateurs ou des passions tristes populistes.

POUR DES CONVENTIONS CITOYENNES tirées au sort, doublant les assemblées d’élus, nationale, régionales et municipales.

POUR UN PRÉSIDENT SIMPLE ARBITRE et un régime parlementaire primo-ministériel comme dans les autres pays européens. Mettre fin à la monarchie présidentialiste en supprimant l’élection du président de la République au suffrage universel qui fabrique un monarque au dessus de notre assemblée nous privant de démocratie représentative.

POUR UN NOYAU FÉDÉRAL EUROPÉEN contre le cancer nationaliste et pour mettre en œuvre LA SOUVERAINETÉ EUROPÉENNE, seule souveraineté possible dans le concert des nations.

Gilets jaunes ne franchissez plus la ligne jaune, passez au vert et rejoignez le mouvement des ESPRITS LIBRES.
"Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres". La Boétie.

////////////////////////////////////////////////////

ACTUALITÉ DES ESPRITS LIBRES :

NANTES : CONFÉRENCE-DÉBAT avec Jean-Pierre ROCHE
Samedi 8 décembre à 16h, Galerie Calligraphie & Compagnie
« INSTITUTIONS, 6ème RÉPUBLIQUE et REVENU CITOYEN »

3 rue Mathelin Rodier, face Château des ducs de Bretagne.
Pot citoyen à partir de 18h30. Rens : 0556440931
Présenté par Art Culture Citoyenneté Environnement.


LES ESPRITS LIBRES avec « PLACE PUBLIQUE » :
Un appel de Raphaêl GLUCKMANN de Place Publique.

Nous sommes à un tournant de notre Histoire. Nous vivons une crise sociale et une crise de régime dans le même temps. Quelque chose qui n’a plus rien à voir avec une taxe sur le diesel.
Élu sur la promesse de réconcilier les Français, Emmanuel Macron, d’injustices en arrogances, a soufflé depuis son arrivée au pouvoir sur des braises qui ne demandaient qu’à s’enflammer.
Il n’est évidemment pas responsable de 40 années de déstructuration sociale et de délitement du lien civique, mais sachant de quelle situation il héritait, sa politique relève de l’entêtement et son comportement de l’hybris. Il paie aujourd’hui l’ISF et le début d’un mandat placé sous le signe de l’injustice fiscale. Il paie aussi un manque fascinant d’empathie, une incapacité sidérante à sortir de soi pour entendre celles et ceux qui n’en peuvent littéralement plus.
Il n’est pas non plus responsable d’une crise institutionnelle qui lui préexistait. Mais, en poussant à bout la logique monarchique de la Vème République, il a mené nos institutions au point de rupture. L’époque demandait un Solon, on a eu un Jupiter.
Emmanuel Macron est peut-être, je l’espère, le dernier Président de la Vème République et le dernier porte-étendard de politiques néolibérales rejetées par une majorité croissante de la population. Non pas le début du "nouveau monde" : la fin de l’ancien.
Mais, une fois cela posé, reste la question essentielle : à quoi va ressembler ce "nouveau" qui s’annonce ? Quoi et qui après les mômes qui nous dirigent en s’amusant à craquer des allumettes assis sur un baril de poudre ?
J’en vois beaucoup qui se réjouissent de l’explosion actuelle. Elle était logique, elle n’en est pas moins inquiétante. L’état des forces en présence ne me permet pas de rejoindre le choeur des bienheureux de la révolte. Car, aujourd’hui, si nous sommes honnêtes, qui a le plus de chances de bénéficier du chaos qui gagne la France ? Certainement pas une gauche émiettée et discréditée.
C’est bien le scénario italien qui nous pend au nez si rien ne se passe chez nous, en nous de suffisamment puissant et neuf pour conjurer le destin.
Une offre idéologique alternative doit rapidement voir le jour. Une sortie de crise par le haut, fondée sur un nouveau pacte fiscal, une transition écologique socialement juste, une refonte des institutions dans un sens plus démocratique. Un état d’urgence social, écologique et démocratique en quelque sorte. Proposé par un front commun. Nos divergences furent grandes, mais le péril est immense et il suppose que nous fassions l’effort de les dépasser pour nous accorder sur un nouveau contrat social et civique. A la mesure de la crise.
Ou alors nous allons droit dans le mur. A grande vitesse. Et sans ceinture de sécurité.


Nous voulons des coquelicots ! Signons tous !
« Nous ne reconnaissons plus notre pays ; la nature y est défigurée, y lit-on. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans, la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards. Les grenouilles et les sauterelles sont comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde ! »
https://www.bastamag.net/Nous-voulons-des-coquelicots-l-appel-qui-demande-l-interdiction-de-tous-les

Vendredi 7 décembre, devant toutes les mairies à 18h30 !
https://nousvoulonsdescoquelicots.org/agir-ensemble/?fbclid=IwAR3YvirxQtdKM7NiAc0pJEbLvSmr5zpKqpofpjsswm41yTqJvRLt2WtX4SM


Rubrique HUMOUR du site :
Mai 68 : La JEUNESSE est dans la rue,
Nov 18 : la JAUNISSE est dans la rue !


Bordeaux : Usagers de l’EAU, récupérons 120 millions !
TRANS’CUB a lancé cette pétition adressée à Alain Juppé Président de Bordeaux Métropole
Des bénéfices exorbitants pour la multinationale
A Bordeaux, les usagers payent leur eau beaucoup trop chère depuis 27 ans. La multinationale Suez Eau France fait d’énormes bénéfices sur leur dos. Et transforme l’EAU en OR à son profit.
233 millions de surprofits ont déjà été récupérés
Sans cesse dénoncés depuis 1994 par TRANS’CUB, association agréée de défense des consommateurs, ces bénéfices exorbitants ont été reconnus en 2006 par la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB), soit 12 ans après. Affirmant que TRANS’CUB avait eu raison, la Communauté Urbaine a ainsi récupéré 233 millions d’euros pour les usagers.
Reste 120 millions (444€/abonné) à récupérer
Ces 120 millions d’euros sont des surprofits injustifiés qui ne seront pas payés à la multinationale Suez Eau France, si la Communauté Urbaine devenue Bordeaux Métropole défend les usagers, et met fin au contrat immédiatement et sans délai. Elle le peut. Elle le doit.
Mais Bordeaux Métropole ne fait rien
Jusqu’à ce jour, malgré les rappels de TRANS’CUB, Bordeaux Métropole se refuse à mettre fin au contrat …pour le plus grand bénéfice de la multinationale Suez Eau France.
Ensemble, nous récupérons ces 120 millions
C’est difficile à croire. Mais seuls les usagers, ensemble et mobilisés, peuvent obliger Bordeaux Métropole à défendre leurs intérêts.
Signons et faisons signer la pétition
Que nous soyons Bordelais ou pas, nous avons tous intérêt à remporter cette bataille de Bordeaux. Ce sera un exemple pour la France entière. C’est difficile à croire. Mais seuls les usagers, ensemble et mobilisés, peuvent obliger Bordeaux Métropole à défendre leurs intérêts.
L’association remet donc le couvert avec une pétition citoyenne. Voici le lien vers cette pétition :
https://www.change.org/p/usagers-de-l-eau-r%C3%A9cup%C3%A9rons-120-millions
////////////////////////////////////////////////////

SALONS DES ESPRITS LIBRES

Extraits du dernier SALON DES ESPRITS LIBRES « Spiritualité » nov 18 :
La destination métaphysique de l’homme est de développer sa créativité dans tous les domaines. Réflexions avec Bergson.
L’anagramme de LA VÉRITÉ est RELATIVE.
L’existence est tragique. La spiritualité outrepasse le tragique de l’existence.
La spiritualité est la vie de l’esprit, de l’âme.
Ne pas confondre spiritualité et croyance irrationnelle, religion.
Sagesse tragique. Réflexion avec Marcel Conche. Réaliser le meilleur quoi que ce soit périssable.
La mort, Dieu, le néant et l’immortalité n’ont AUCUNE ESPÈCE D’IMPORTANCE pour les esprits libres puisque dans toutes les configurations et spéculations métaphysiques possibles, cela ne doit RIEN changer à leur vie, à leur façon de vivre, à leur éthique et à leurs actes.
Sagesse tragique, amour de la vie et du beau car nous cherchons, gai savoir et éternel retour, à persévérer dans notre être, façon d’être immortels ici et maintenant.
« L’individu libre ne pense rien moins qu’à la mort. » Spinoza.
"La mort met en valeur la vie comme la nuit met en valeur le jour".
« La joie de l’âme réside dans l’action. » Lyautey
« Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres. » La Boétie
Être un esprit libre, se choisir, se façonner, faire de sa vie une œuvre d’art.
Lire le texte en entier : « Spiritualité agnostique, sagesse tragique".

////////////////////////////////////////////////////
COMPTE RENDU DU SALON DU 1er MAI 18 sur Mai 68 :
http://salonespritlibre.com/spip.php?rubrique7
SUR SPINOZA autour du désir :
http://salonespritlibre.com/spip.php?article237

////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Prochain Salon des Esprits Libres, 30 avril et 1er mai 19.
Merci de suggérer des thèmes.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////

VIDÉOS DES ESPRITS LIBRES

VIDÉO de Jean-Pierre ROCHE sur LES INSTITUTIONS :
https://youtu.be/CYarhY4pc2U

VIDÉO de Jean-Pierre ROCHE sur LE REVENU CITOYEN :
https://www.youtube.com/watch?v=3Zf0Fsrku_s&list=PLE5aMKzwbw6mAs4VsYL6R4chnKe42ZiiB

////////////////////////////////////////////////////////////////////////

LES ESPRITS LI« V »RES :

« Le bonheur avec Spinoza. » Bruno GIULIANI. L’Éthique reformulée pour notre temps. Ed Almora]. 8,5€. « Un livre essentiel qui a le mérite de rendre accessible la philosophie de Spinoza » Frédéric Lenoir.

"Existence et démocratie." Rober MISRAHI.
La vie politique, en France, est marquée par un désarroi général. Le vide doctrinal détruit tous les repères, et toutes les conceptions classiques de la politique. Robert Misrahi propose une approche existentielle pour comprendre et dénouer une situation de crise.
////////////////////////////////////////////////

Multiplions les abonnés à cette lettre gratuite d’information :

MERCI DE FAIRE SUIVRE CETTE LETTRE ET DE FAIRE INSCRIRE VOS AMIS À CETTE LETTRE D’INFORMATION.
Notez votre email en page d’accueil du site.
>http://salonespritlibre.com/] http://salonespritlibre.com/


Merci de partager et commenter cet article sur les réseaux sociaux.
Page Facebook Les Esprits Libres
Page Facebook J-P Roche
Blog Médiapart J-P Roche
Lettre Eurocitoyenne de Laurent Watrin.


Contact : LES ESPRITS LIBRES : 0556440634 0556440931
Site : salonespritlibre.com
Nous écrire : salonespritlibre@gmail.com
jeanpierreroche@hotmail.com ou compte facebook.
Abonnez-vous à la lettre d’information en page d’accueil du site.


Déclarez-vous "Esprit Libre", rejoignez LES ESPRITS LIBRES, mouvement culturel et politique :

+
Cotisation libre de 1€ à 100€ à l’ordre de « Les Esprits Libres »,
23 rue St Laurent 33000 BORDEAUX.

« Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libres. » La Boétie

  • 4 document(s) disponible(s) - N'hésitez-pas à les diffuser autour de vous !

 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?